Carrefour au secours des semences paysannes interdites ?
, / 167 0

Carrefour au secours des semences paysannes interdites ?

SHARE
Carrefour au secours des semences paysannes interdites ?

Carrefour vient de se positionner sur un volet plus politique que retail, en lançant une opération de promotion des semences paysannes.

Au-delà du coup marketing, permettant à Carrefour d’occuper le terrain durant les Etats Généraux de l’Alimentation qui mobilisent actuellement l’ensemble des acteurs concernés par l’agriculture et l’alimentation (agriculteurs, transformateurs, distributeurs, consommateurs, …), cette opération permet aussi au distributeur de tester une offre lui permettant de répondre aux attentes des consommateurs, friands de circuits courts et de vraies histoires de produits.

De quoi s’agit-il ?

Les semences paysannes se définissent comme étant des semences produites pas les agriculteurs eux-même. Or, la législation interdit aux agriculteurs de commercialiser ces produits car ces semences échappent aux circuits traditionnels et ne sont pas soumises à la taxe pour financer la recherche agronomique.

Le groupe de distribution propose des fruits et légumes issus de ces semences venant des producteurs bretons de légumes Bio Breizh et Kaol Kozh dans une quarantaine de magasins d’Ile-de-France et de Bretagne.

 Carrefour semences paysannes

Afin d’assurer les perspectives pour les maraîchers, Carrefour s’est engagé sur une durée de 5 ans, via un contrat précisant les volumes et les prix de la dizaine de produits qui seront proposés dans les points de vente.

Le dispositif commercial est accompagné d’une pétition en ligne « marché interdit » initiée par le groupe de distribution.

David BARTHE

Pour en savoir plus : www.carrefour.fr

Leave a Reply

Your email address will not be published.